Sommelier: un métier d’avenir ?

La profession de sommelier a été, depuis des décennies, considérée comme un métier en voie de disparition. En effet, les années 1960 ont été marquées par le début de la diminution du nombre de sommeliers en France et dans d’autres pays. Mais ces dernières années ont été prometteuses. La profession est en train de connaître un renouveau qu’on ne peut plus nier. C’est redevenu un métier d’avenir.

Que fait un sommelier exactement ?

Beaucoup de personnes, surtout parmi les jeunes, ne connaissent pas ou peu le travail d’un sommelier. C’est assez compréhensible, vu que le métier s’est éclipsé depuis un bon nombre d’années. Pour faire simple, le sommelier est un professionnel spécialisé dans les services du vin. Normalement, il maîtrise tous les types de vin qui existent. Il est engagé par les producteurs, les entreprises vendeurs de vin, les restaurants ou les hôtels pour effectuer une sélection rigoureuse des bouteilles de vin à entreposer. Il tient un rôle de conseiller. Il doit connaître dans les moindres détails les régions viticoles en ce qui concerne le sol, le climat et les principaux producteurs qui s’y trouvent. Il est donc un guide et un initiateur à qui on demander toujours son avis avant de prendre des décisions concernant le vin.

Un métier d’avenir ?

On entend souvent ces temps-ci que sommelier est devenu un métier d’avenir. Pourquoi dit-on cela ? La raison principale est que la sommellerie a amélioré considérablement sa réputation ces dernières années. On ne le méprise plus comme auparavant. Considéré par beaucoup de personnes au XXème siècle comme un travail situé en bas de l’échelle sociale, la sommellerie a haussé son niveau aujourd’hui et il est enfin vu comme un travail de luxe. On doit ce changement, notamment grâce aux écoles d’hôtellerie qui ont su structurer les connaissances utiles au métier de manière à ce que la sommellerie devienne une véritable science. Et comme dans toutes les sciences, seules les initiés bien formés la maîtrise et peut en faire son métier. De plus en plus d’entreprises sont à la recherche de sommelier compétents, rien que pour améliorer leur réputation.

Le métier de sommelier s’apprend

Devenir sommelier nécessite aujourd’hui de suivre une formation sérieuse. Pour la France, il s’apprend dans les lycées hôteliers. Il existe aussi des centres de formations spécialisées. De nos jours, il est courant de voir des écoles qui l’intègrent dans les cours de technologie. Il est bon de préciser que la formation spécialisée existe bel et bien et s’intitule MCS (Mention complémentaire Sommellerie). On peut aussi décrocher un brevet professionnel. Ces deux types de formations sont très recherchés car ils présentent d’excellent résultats dans le monde du travail. Les formations en France sont réputées pour être parmi les meilleures du monde. C’est pourquoi, on voit beaucoup d’étrangers qui se forment dans le pays.

Barman: un métier plus pratiqué par les hommes ?
Quels sont les métiers de l’hôtellerie les plus sollicités ?